Aujourd’hui, jeudi 23 janvier, la maîtresse a eu deux idées dans la journée :

  • La première, le matin, c’était d’aller visiter l’OBJETERIE. Chouette !
  • La deuxième, l’après-midi, c’était d’écrire un compte-rendu tout en répondant à des consignes très strictes où il nous a fallu réinvestir des notions :
  1. De classification de mots (verbe en -er, déterminant, nom et adjectif).
  2. D’accord en genre et en nombre dans le groupe nominal.

Et voici le résultat :

On vit avec des gens qui ont la passion d’acheter des tas de choses uniquement pour le plaisir de les jeter après.

STOP ! File à l’OBJETERIE …

Là-bas, on stocke,  on récupère, on récolte, on rénove, on  trie, on donne, on chauffe, on recycle, on transforme, on nettoie, on customise, on arrange, on colmate, on bricole, on consolide, on partage, on reprise, on répare …

… un vieux vélo, un tableau poussiéreux, un meuble abimé, un tonneau percé, une vieille poussette, une palette recyclée, une chaise cassée, une voiture rouillée, une passoire cabossée, des pneus crevés, des grille-pains cramés, des micros enroués, des télés grillées, des jouets sales, des ordinateurs déboités, des canapés troués, des portables déraillés, des rideaux déchirés …

… des armoires moisies, des bombes toxiques, des fenêtres brisées, des assiettes ébréchées, des portes dégondées, des literies crasseuses, des tables rayées, des horloges déréglées, des tasses fêlées, des poupées démembrées, des chaussures esquintées, des aspirateurs fatigués, des frigos dégivrés, des trampolines bousillés, des tondeuses calcinées …

On donne et on pense aux migrants affamés, à leurs familles esseulées, aux enfants attristés, aux populations appauvries, aux sociétés éco-citoyennes …

Et on a parfaitement compris que la seule solution gagnante sera de s’épauler !