” C’est vendredi, 11h sonnent. Normalement nous sommes à l’école et nous finissons notre récréation. Mais aujourd’hui, on est le 11 novembre et je suis heureux d’être là !”, me confiait un élève devant le monument aux morts.

Chaque année, en CM, conformément aux instructions officielles relatives aux programmes, nous évoquons la France dans la 1ère guerre mondiale. Il ne s’agit pas de respecter la chronologie mais d’inviter les élèves à réfléchir sur le sens de cette Grande Guerre. Quelles leçons civiques pouvons-nous bien en tirer quand on sait qu’on l’avait appelée la « DER des DERS » ?

En classe, les enfants ont lu quelques lettres de Poilus, se sont interrogés sur les causes du conflit et ont imaginé les souffrances du front et des tranchées, l’implication de tous : civils, femmes et enfants dans cette épreuve commune.

Ce matin, sept élèves ont rendu hommage aux soldats de Penvénan morts pour la France, en lisant leurs noms avec fierté et émotion.

Je remercie les familles qui ont permis à leurs enfants de s’associer à cette démarche citoyenne.

“Que le souvenir de la guerre puisse donner tout son prix à la paix et à la liberté!”