Les parfums de grillades, les moustiques et les chants des oiseaux au matin, la canicule annoncée, sauf en Bretagne,   nous les avaient annoncées et pourtant, on ne s’attendait pas à voir les vacances d’été arriver aussi vite.

Peut-être que cette année nous n’étions pas si pressés …

Il est vrai que nous aurions aimé que le temps suspende son vol, non pas pour ne pas partir en vacances, elles nous sont nécessaires. Mais seulement parce que nous voulions retenir trois personnes qui avaient pris leurs marques et leurs habitudes à Penvenan:

Aline DAUGUET, la maîtresse de PS/MS, Karen RIOU qui venait en renfort le vendredi auprès des CM et Annie PETIBON, EVS en CE.

Avant d’offrir nos cadeaux, nous avons chanté pour honorer nos institutrices ALINE et KAREN.

Quant à ANNIE, elle a, comme le dit  maîtresse Pascale, deux mains, une pour donner (les CE vous raconteront combien elle les a gâtés) et une pour recevoir!

 

CHANSON POUR KAREN

(à reprendre sur l’air de Mama Africa)

Chez nous, elle aime venir
Ses cours ne connaissent pas de longueur

Près d’elle on peut s’instruire
Bien sages en appréciant sa douceur
Il y a en elle, dix millions de savoirs
Le calcul et les sciences
S’invitent chez elle c’est le bonheur

Vendredi, vendredi, c’est Karen
Vendredi, vendredi, c’est Karen (bis)

C’est Karen que j’aime saluer
Karen dit toujours la vérité
Ses cours font fuir les difficultés
L’eau, à ce qu’il paraît
Ferait pousser nos haricots.

ALINE

J’avais dessiné sur ma page
Son doux visage qui me souriait
Mais l’escargot se promenait
Avec sa bave, elle a disparu

Et j’ai crié, crié
Aline
Pour qu’elle revienne
Et j’ai pleuré, pleuré
Oh! J’avais trop de peine

Je me suis assis dans le coin qui calme
Mais notre maîtresse s’était enfuie
J’ai retrouvé mes coloriages
Tous mes livrets d’apprentissage

AU REVOIR LES CM2!

Cette fin d’année scolaire fut aussi l’occasion de féliciter chacun des élèves pour ses réussites et ses progrès et  de souhaiter bonne route aux CM2. Après 7 ou 8 années dans leur petite école, ils  prennent le large. Les chaises vides pendant l’été nous rappelleront ceux qui les ont occupées, vous tous, chers élèves qui avez rythmé nos journées, dicté ou subi notre humeur. Alors, nous tenterons de camoufler notre nostalgie car si nous vous ouvrons grand le portail de la sortie, c’est que vous avez passé un cap et que vous êtes parés pour le collège. N’oubliez pas de revenir nous saluer de temps en temps…

Bonne vacances à nos jeunes et à leurs parents!