Quel après-midi de découvertes sous la bâche remplie de mâches !

Nous ne dirons plus jamais : “J’peux pas manger ça !”

Dans l’assiette, avec le vrai poulet croustillant et les frites dorées, on savourera aussi la douce salade au goût subtil et raffiné que l’on a nous-mêmes aidée à grandir.

 

Nous ne dirons plus jamais : “Encore les courses !”

On accompagnera nos parents et pour éviter de remplir un chariot géant avec des choses pas chères dans les rayons plastiques ou paraben, on choisira des légumes de saison et on regardera leur provenance.

RENCONTRE PEDAGOGIQUE A PRAT AMOUR

Trois étudiants en BTS, Lucie, Alexandre et Baptiste, nous accueillent pour nous présenter la culture maraîchère de Prat Amour en Plouguiel : 1 hectare 25 de mâches bio, l’équivalent de plus d’un un terrain de foot !

Et c’est parti pour une séance de découverte végétale. Nous observons, nous questionnons :

  • Achetez-vous des graines ?
  • Non, alors qui plante toutes ces jeunes pousses ? Qui les arrose ?
  • A quoi servent ces tuyaux ?
  • Quelle température avez-vous sous la serre ? Est-ce que vous pouvez la chauffer ?
  • De quoi la mâche a-t-elle besoin pour vivre ? (ça, on l’avait déjà appris à l’école !)
  • Au bout de combien de temps la mâche pourra t’elle être récoltée, consommée ?

En plus de leurs réponses très précises, les étudiants avaient préparé des panneaux pédagogiques sur le cycle de vie d’une plante, sur les différentes étapes de la vie d’une mâche, sur les différents circuits (direct, court ou long).

Nous avons choisi de raconter ce dernier circuit en créant deux planches de Bande dessinée.

LABEL BIO et MENTION TRES BIEN

A l’issue de ce cheminement dans l’allée de la serre, nous nous sommes retrouvés dans un espace/classe sans pupitres, assis sur des palettes recouvertes de cartons Bro Dreger pour participer activement à un quizz.

Nous sommes désormais les champions de la mâche et nous vous livrons ici certains de nos commentaires d’appréciation :

  • J’ai bien compris les explications car les jeunes, en plus des panneaux pédagogiques, nous parlaient avec des mots simples sur un ton enjoué.
  • Bassinage, traçabilité, circuit court ou long, qualité, saisonnalité, coopérative, grossiste, Rungis, marché au cadran, … autant de mots qui font sens dans ma tête.
  • Je serai capable de bien m’occuper du plant de mâche que l’on ma remis dans son pot.
  • J’adore la mâche de Gilles Daniélou.
  • On va pouvoir inventer des problèmes avec ces données : 15 000 plants, 8 chapelles, 44 rangées, …
  • J’ai bien aimé le goûter. Nous avions pris des forces et repartions les bras chargés de cagettes remplies de doucettes.
  • J’ai hâte de manger ma salade. Peut-être à Noël ?